Université Jean Moulin Lyon 3 - Faculté de Droit

Partagez cet article

Le missile de croisière mer-sol nucléaire (SLCM-N) : conséquences pour la stratégie nucléaire américaine et la maîtrise des armements

Par Douglas Rocha

Résumé

En mai 2021, peu après son entrée en fonction, l’administration Biden confirmait la décision de financement du missile de croisière mer-sol nucléaire (SLCM-N), l’un des programmes les plus controversés du mandat de Donald Trump. La décision fut accueillie avec surprise chez certains analystes : pendant sa campagne, Joseph Biden avait en effet plaidé contre ce nouvel armement. En fin de compte, après des discussions importantes au sein du gouvernement et des forces armées, l’administration démocrate semble avoir revu sa décision et a annulé le programme SLCM-N.

Dans l’attente de la NPR 2022 qui devrait être dévoilée très prochainement, l’annulation du SLCM-N peut être interprétée comme un indice de l’approche de l’administration Biden en matière de stratégie nucléaire. Reste un certain nombre de questions centrales. Quelles sont les conséquences de cette décision pour la stratégie nucléaire des États-Unis ? Quelles institutions américaines participent à ce débat stratégique ? Au- delà même des États-Unis, quelles tendances internationales ces arbitrages vont-ils favoriser en termes de maîtrise des armements et de réduction des risques nucléaires ?

A propos de l'auteur

Chargé d'études à l'Institut d'études de stratégie et de défense (IESD) pour les études sur la maîtrise des armements nucléaires et la non-prolifération balistique. Ancien chercheur assistant au Centre Brésilien de Stratégie et Relations internationales (NERINT). Diplômé en Master 2 Sécurité internationale et défense à l'Université Jean Moulin (Lyon, France) et en Licence en Relations internationales à Université fédéral du Rio Grande do Sul (Porto Alegre, Brésil).

Le débat stratégique en cours à Washington n’est que la conséquence d’un processus plus profond d’évolution de la dissuasion nucléaire qui intègre progressivement d’autres domaines militaires. Le revers de la médaille, la maîtrise des armements, doit être adapté également aux nouvelles conditions stratégiques afin de demeurer un instrument utile dans les relations diplomatiques.

Douglas Rocha
5 à 7 kt
C'est la puissance des têtes nucléaires développées par les Etats-Unis pendant la décennie passée pour renouveler leur arsenal nucléaire tactique
Dans la collection

Analyse techno-capacitaire

La scène antimissile eurasiatique. De l’Ukraine au Japon, une mise en perspective exploratoire des connexions géostratégiques entre les fronts européen, arctique et est-asiatique

La défense antimissile appartient à un domaine qui pourrait être désigné comme celui des capacités stratégiques hautes (nucléaire, espace extra-atmosphérique, défense antimissiles, puissance aérienne future, fonds marins). En évolution constante, les interconnexions de ces champs modifient les équations de maîtrise des espaces encore qualifiés de « communs » par habitude, mais qui deviennent en réalité, de plus en plus contestés. En tenant compte des effets géostratégiques de long terme de l’invasion de l’Ukraine, la présente note a pour objet de synthétiser certains des enjeux concernant les réseaux antimissiles régionaux autour desquels s’articule une partie du face-à-face de moins en moins indirect entre Chine, États-Unis et Russie.

𝐌𝐚𝐢 𝟐𝟎𝟐𝟐

Par Olivier Zajec
Découvrir ce projet

L’affirmation de la stratégie des États-Unis en matière de technologies nucléaires spatiales

Depuis 2017, l’intérêt des États-Unis pour les applications de l’énergie nucléaire dans le domaine spatial apparaît renouvelé. Dans un contexte de compétition internationale grandissante, ces applications bénéficient même d’un soutien politique de plus en plus structuré. L’objectif de cette note est d’examiner ces développements afin de mettre en perspective les enjeux qui les accompagnent.

𝐍𝐨𝐯𝐞𝐦𝐛𝐫𝐞 𝟐𝟎𝟐𝟏

Par Amaury Dufay
Découvrir ce projet

Modéliser la transformation numérique pour les organisations de Défense : à la recherche du Fit

Les organisations de défense sont confrontées depuis toujours à la question de l’intégration des innovations technologiques. Ces technologies peuvent être utilisées dans le cadre d’actions opérationnelles, mais elles servent aussi à améliorer le fonctionnement du point de vue organique (états-majors, centres de planification par exemple).

𝐅𝐞́𝐯𝐫𝐢𝐞𝐫 𝟐𝟎𝟐𝟎

Par Jean-Fabrice Lebraty
Découvrir ce projet

À lire également

La scène antimissile eurasiatique. De l’Ukraine au Japon, une mise en perspective exploratoire des connexions géostratégiques entre les fronts européen, arctique et est-asiatique

La défense antimissile appartient à un domaine qui pourrait être désigné comme celui des capacités stratégiques hautes (nucléaire, espace extra-atmosphérique, défense antimissiles, puissance aérienne future, fonds marins). En évolution constante, les interconnexions de ces champs modifient les équations de maîtrise des espaces encore qualifiés de « communs » par habitude, mais qui deviennent en réalité, de plus en plus contestés. En tenant compte des effets géostratégiques de long terme de l’invasion de l’Ukraine, la présente note a pour objet de synthétiser certains des enjeux concernant les réseaux antimissiles régionaux autour desquels s’articule une partie du face-à-face de moins en moins indirect entre Chine, États-Unis et Russie.

𝐌𝐚𝐢 𝟐𝟎𝟐𝟐

Par Olivier Zajec

Note d’exploitation du wargame spatial réalisé le 19/11/2021

Dans le cadre de sa labellisation comme centre d’excellence du Ministère des Armées, l’IESD inclut dans ses objectifs et méthodes la pratique du Wargaming comme outil de recherche stratégique expérimentale. Il permet la confrontation virtuelle des conceptualisations et des technologies aux dynamiques des relations internationales. La simulation spatiale conduite en l’espèce, première d’une série œuvrant sur la mise en pratique des recherches conduites sur ce milieu, a porté sur une gestion de crise et de ses conséquences mettant aux prises les grandes puissances dans un scénario de space traffic management.

𝐅𝐞́𝐯𝐫𝐢𝐞𝐫 𝟐𝟎𝟐𝟐

Par Thibault Fouillet

La construction politique du consensus nucléaire français

La recherche stratégique et l’historiographie mettent en avant l’idée d’un consensus national français sur la politique étrangère et de sécurité à partir du ralliement de la gauche à la force de frappe à la fin des années 1970.

𝐍𝐨𝐯𝐞𝐦𝐛𝐫𝐞 𝟐𝟎𝟐𝟎

Par Yannick Pincé