Antony Dabila - L'Intégration Numérique des Armées

par Antony Dabila Couverture A. Dabila

 



Résumé 

 

La mise en place d’outils numériques dans les armées a entraîné des bouleversements organisationnels et humains qui ne peuvent être appréhendés d’un simple point de vue technique ou technologique. À l’hypothèse d’un milieu « cyber » distinct des autres fonctions des armées, nous proposons de substituer une analyse humaine et sociologique centrée sur le processus de « numérisation des forces ». Ce décentrement débouche sur plusieurs concepts qui permettent de compléter et d’enrichir l’analyse des processus de prise de décision stratégique. De ce point de vue, la création d’unités dédiées à la lutte informatique n’est sans doute que l’une des étapes nécessaires à une « intégration numérique des armées », laquelle nécessitera in fine une transfor­mation et une adaptation de l’ensemble des forces au nouveau système technique de commandement et de coordination numérisé. Il semble dès lors nécessaire de distinguer « l’incorporation numérique tactique » de la « conjonction numérique stratégique », afin de remettre en perspective les dynamiques futures du processus de transition numérique des armées.

 

Abstract
 

The implementation of digital tools in the armed forces has led to upheavals at both an organizational and human level, which cannot be understood from a simple technical or technological point of view. For this reason, this paper focuses on conducting a human and sociological analysis centered on the process of "digitization of armies" rather than analyzing cyber separate from the rest of the armed forces. This change of perspective makes it possible to identify several concepts that complement and enrich the analysis of strategic decision-making processes. From this point of view, the creation of tactical-level units dedicated to computer­ized warfare is only one necessary step in the "digital integration of armies", requiring the transformation and adaptation of all forces to the new digitized technical command and coordination system. It is; therefore, necessary to distinguish between "tactical digital incorporation" and "strategic digital conjunction" in order to complete an assessment of the armed forces' digital transition processes.

 


A propos de l’auteur

 
Antony Dabila est post-doctorant à l’Institut d’Études de Stratégie et de Défense. Ses recherches portent sur les transformations du milieu humain constitué par les combattants et la manière dont la pensée stratégique s’adapte à ses transformations. Il enseigne la stratégie et les politiques de défense et de sécurité à l’université Lyon-III-Jean Moulin, Sciences Po Lyon et l’Institut Mines Télécom.