Université Jean Moulin Lyon 3 - Faculté de Droit

Participation de l’IESD au lancement de l’Académie de défense de l’École militaire

Notre institut a eu l’honneur d’intervenir à l’occasion de la journée de lancement d’ACADEM.

Le directeur de l’IESD, le Pr. Olivier Zajec était l’un des intervenants de la table ronde organisée à la suite du discours introductif du ministre des Armées. Thématique :  l’état et la dynamique de la pensée stratégique française et de l’écosystème de la recherche stratégique.
L’après-midi, l’IESD a pu présenter son programme de recherche lors d’un atelier intitulé « Vaincre demain : l’enjeu du (des) couplage(s) des capacités militaires » afin de mettre en lumière l’importance de l’Interconnexion des capacités stratégiques hautes (« ICSH »).
Les échanges ont permis au directeur scientifique de l’IESD, Thibault Fouillet, de définir le programme de recherche : à l’ère des stratégies d’interdiction de la puissance, l’ascendant stratégique est en partie fonction d’une maîtrise des ICSH. Dès lors, la synergie des capacités nucléaires, spatiales et de toutes celles concernant la 3ème dimension (comprise de manière interarmées), coordonnées grâce au C2, permet une harmonisation des effets et le contournement des stratégies d’interdiction mises en place par certains acteurs.

Dans le cadre de ce programme de recherche, les interventions des jeunes doctorants et des chargés d’étude de l’IESD ont illustré la contribution de l’Université Jean Moulin Lyon 3 à la réflexion stratégique française.
Douglas de Quadros Rocha, responsable du pôle nucléaire, a présenté la dissuasion et la maîtrise des armements au regard de l’interconnexion des capacités nucléaires et conventionnelles et du principe de retenue nucléaire.
Amaury Dufay, responsable du pôle espace, a analysé quant à lui les manœuvres et l’interconnexion des capacités spatiales dans la perspective d’un affrontement de haute intensité.
Malo Cornuaille, rattaché au pôle puissance aérienne, est intervenu sur la réaffirmation de la puissance aérienne face au développement des stratégies A2AD et à la place de l’évolution conceptuelle dans ce domaine.

Nicolas Mazzucchi, Directeur de Recherche au Centre d’études stratégiques de la Marine, que nous remercions tout particulièrement pour avoir enrichi de manière décisive ce panel de l’IESD, a apporté toute son expérience et sa maîtrise des enjeux concernant l’application du C2 au milieu naval où l’interconnexion des CSH y représente un enjeu majeur.

Nous remercions les organisateurs de cet évènement et l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire (IRSEM) de nous avoir conviés à présenter notre programme de recherche.

Le but est de générer collectivement une réelle dynamique pour la pensée stratégique française, en témoignant du rôle particulier que peuvent y jouer les centres de recherche universitaires : la pertinence d’une recherche à la fois fondamentale et appliquée naturellement, mais aussi l’exigence d’un recul critique et d’une formation de la « relève stratégique » qui soit solidement ancrée dans les fondamentaux des sciences sociales.

Partager sur

Nos événements à venir


Conférence

Peter Perla : pionnier du wargaming contemporain

(1951-2024)


Colloque

Assises Françaises d’Étude du Wargaming