Renaud Bellais - Artificial Intelligence and Defense: What is at Stake?

Renaud Bellais - Vignette Renaud Bellais, « Artificial Intelligence and Defense:
What is at Stake ?
»

Note de recherche de l’IESD, coll. « Analyse techno-capacitaire », n°2, octobre 2019 

 

Abstract 

 
Artificial intelligence is currently a “hot topic” in defense matters. This new technology simultaneously creates fears and sets high expectations. Despite the large amount of literature written about AI and defense, it is difficult to distinguish its true impacts and estimate when they could occur. This policy paper aims to provide a comprehensive assessment, which goes beyond prejudices and misunderstandings. It underlines how AI constitutes a general-purpose technology with huge potential that could turn defense and warfare upside down. However, we must keep in mind its advantages and limits while considering its growth potential on different time scales. In addition, the military adoption of AI-based systems should not be considered a guarantee. The integration of technology is a complex process that ultimately affects how AI would change the art of war.

 

Résumé


L’intelligence artificielle est aujourd’hui un des sujets les plus brûlants pour la défense. Cette nouvelle technologie induit à la fois de nombreuses craintes et de très hautes attentes. Malgré une littérature foisonnante sur l’IA et la défense, il n’est pas aisé de comprendre les impacts réels de cette relation, ni même de distinguer le moment où ils pourraient produire des résultats concrets. Cette note de recherche a pour objectif d’aller audelà des préjugés et des exagérations. Elle souligne que l’IA constitue une technologie polyvalente avec un immense potentiel qui pourrait transformer la défense et les formes de la guerre contemporaine. Il est néanmoins nécessaire de garder à l’esprit ses avantages et ses limites et de considérer son évolution potentielle sur plusieurs échelles de temps. De plus, l’adoption de systèmes d’IA au sein des armées ne devrait pas être considéré comme allant de soi. L’intégration technologique suppose des mécanismes d’adaptation relativement complexes, qui affectent la manière dont l’IA transformerait effectivement l’art de la guerre.
 

 
A propos de l’auteur 

 
Renaud Bellais is an associate researcher in economics at ENSTA Bretagne and at CESICE, Université Grenoble Alpes. He graduated from Institut d'Études Politiques de Lille (1994), PhD in economics from Université du Littoral (1998) and accredited research director from Université Grenoble-Alpes (2004). After being lecturer at Université du Littoral, he worked at the French defense procurement agency (DGA) before joining EADS, now Airbus, and MBDA since 2017. He has teaching commitments in universities and military academies.
Dates
Créé le 31 octobre 2019