Publication de deux notes de recherche sur le thème de la Thalassocratie

PP Lecomte"
Bonjour à tous, 


Alors que la crise du covid-19 bat son plein et pose la question de la reconfiguration de la scène internationale, l'IESD est heureux d'annoncer la publication de deux notes de recherche explorant la notion de thalassocratie, qui peut être définie comme la capacité à gouverner la mer et les flux maritimes qui l'empruntent. 
PP Zajec



Dans la première, Olivier Zajec vous propose une réflexion sur les constituants économiques et stratégiques du réseau thalassocratique britannique aux XIXe et XXe siècle. A l’heure où certains « espaces communs » se voient contestés par de nouvelles puissances maritime, comme la Chine, la notion « d’adresse spatiale », envisagée de manière comparative, peut constituer un angle d’analyse prospectif intéressant pour appréhender les reconfigurations probables de l'espace océanique mondial. 


Olivier Zajec - Économie des flux maritimes, économie des forces navales : Réflexions sur la notion d'adresse spatiale dans la stratégie thalassocratique britannique
 


PP Lecomte
Dans la seconde, Hélène Lecomte explore la question de la thalassocratie énergétique, à l’heure où la Russie et la Chine se lancent dans la construction de vastes flottes de réacteurs nucléaires offshore. Qu’ils s’agisse de s’emparer du contrôle d’hinterlands stratégiques ou de modifier la logistique des flux énergétiques à leur avantage, la projection de ces futurs réacteurs flottants pourrait bien refléter les ambitions thalassocratiques de ces deux États.

Hélène Lecomte - Centrales nucléaires flottantes et immergées : Vers des thalassocraties énergétiques ?